La réalité augmentée pour agencer directement sur chantier avec Bimeo

Accompagnée de notre partenaire MobBI (systèmes embarqués pour la Mobilité et les Bâtiments Intelligents) spécialiste de la réalité augmentée, l’équipe de Bimeo s’est rendue il y a quelques jours sur le chantier du futur internat du Lycée La Touche situé à Ploërmel.

Quel est le lien entre Bimeo et ce chantier ? Au commencement du projet, Bimeo a fourni la maquette numérique au cabinet d’architecte qui a alors collaboré sur les maquettes structures et fluides.

Définir l’emplacement des prises électriques

Au cours de cette mise en situation réelle, l’ensemble des parties a pu s’essayer à la réalité augmentée et observer le suivi des actions menées par la personne qui portait l’Hololens grâce à une diffusion streaming live sur un ordinateur relié au casque par wifi.

Parmi les intervenants du projet, certains ont pu tester la solution :

  • Lycée La Touche (maître d’ouvrage)
  • Gumiaux et Gombeau (architecte)
  • Fluditec (prestataire fluides du chantier)
  • MobBI – Université de Rennes 1 (solution de réalité augmentée)
  • Picard Electricité (prestataire électricité du chantier)
  • Celtic Isolation Cloisons Sèches (représenté par Yann Danion, élu Capeb)

L’objectif de cette matinée dédiée à la réalité augmentée était de définir l’emplacement des prises électriques et des interrupteurs sur les cloisons des chambres d’un internat. Un cas concret où les acteurs du bâtiment au quotidien ont pu se rendre compte du bénéfice potentiel des avancées technologiques pour leurs activités.

Une technique simple

Il est possible d’avoir virtuellement dans ses mains une prise électrique grâce à une librairie d’objets BIM téléchargés à l’avance. Pour déplacer l’objet BIM dans l’espace, il suffit de le pincer et de tendre le bras (mouvement de profondeur) ou d’aller sur les côtés (mouvement latéral) pour le positionner.

La rotation de l’objet est possible à condition de le pincer avec les deux doigts. Pour fixer l’objet BIM – la prise – dans son environnement, il ne reste qu’à relâcher le pincement. Démonstration concrète dans la vidéo partagées dans le Tweet ci-dessous :

BIMEO + réalité augmentée = améliorer la qualité des chantiers

Une expérience qui a convaincu sur le chantier, car chacun y a vu un intérêt selon son rôle :

« Avec le casque je me projette sur le projet, je visualise mieux les aboutissants possibles. L’outil est adapté et m’a tout de suite mis en situation de manière simple. Une expérience intéressante pour mon rôle d’électricien ».
Stéphane Picard – Picard Electricité

Aux yeux des maîtres d’ouvrage, l’avantage est de donner une dimension captivante aux questions d’agencement.

« C’est vrai qu’on se projette plus facilement. »
Nathalie Macé – Directrice administrative et financière du Lycée La Touche

« Avec cette version on arrive déjà sur un résultat robuste. On va très bientôt pouvoir monter en précision et avoir un placement plus fin des objets avec la deuxième version d’Hololens qui sortira courant 2019. Les côtes n’auront plus de limitations. »
Ghislain Nouvel – Ingénieur domotique – Plateforme MoBI (systèmes embarqués pour la Mobilité et les Bâtiments Intelligents – Univ Rennes 1) – Partenaire réalité augmentée de Bimeo

Sur un chantier, ça ne se passe jamais totalement comme prévu et cette technologie nouvelle va offrir un confort aux intervenants du projet. Ils peuvent maintenant modéliser à souhait et prendre les décisions avec la totalité des informations et un rendu concret. La réalité augmentée est aujourd’hui connue de tous et il sera bientôt temps de s’en équiper pour optimiser les projets de construction.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles qui pourraient vous intéresser :